Rencontre littéraire avec Zineb Ali-Benali

 

Nulle part dans la maison de mon père, Assia Djebar.

Un testament poétique

 

Mardi 10 octobre 2017

à 19h

 

Café de La Contrescarpe

 

57, Rue Lacépède, 75005 Paris

 

        Métro: Monge

 

L'ultime texte publié par l'auteure, où chaque événement évoqué la concerne directement si elle en été la protagoniste ou qu'il concerne l'un de ses proches (la grand-mère, le père, etc.). Pourtant le texte porte l'indication "roman", c'est-à-dire récit plutôt fictionnel.

Assia Djebar revient sur son parcours de vie et d'écriture (une vie d'écriture), autour d'un événement central, longtemps resté dans la grotte obscure du silence, et autour duquel tout va s'organiser. Trauma, mais aussi annonce de ce que sera le sort des femmes et son destin:

"Je n’ai plus de ‘‘maison de mon père’’. Je suis sans lieu, là-bas, non point seulement parce que le père est mort, affaibli, dans un pays dit libéré où toutes les filles sont impunément déshéritées par les fils de leurs pères. Je suis sans lieu là-bas, depuis ce jour d’octobre – un an et quelques jours avant qu’une autre explosion ne se soit déclenchée sur cette même terre".

 

 

 

Zineb Ali-Benali est professeur émérite à l'Université Paris 8 où elle a enseigné 15 ans, après des années d'enseignement à l'Université d'Alger. Son domaine de recherche porte sur les littératures dits francophones auquel s'est rajoutée la question des théories du postcolonial.

 

 

 

Publications

 

 

-La balade des djinns, roman, Alger, Casbah Editions, 2004.

 

-Kan ya ma kan, L’Algérie des conteuses, Constantine, Media Plus, 2006 suivis de notes) Constantine, Média-Plus, 2006, rééd. 2016.

 

-Passages. Écritures francophones, théories postcoloniales, numéro co-dirigé avec Françoise Simasotchi-Bronès et Martin Mégevand, Littérature, N° 154, juin 2009.

 

- « Ville de l’autre, ville de soi : sortir « nue » pour être et mourir. Ces femmes qui sont dehors », Isthmes francophones du texte aux chants du monde. Mélanges offerts à Beïda CHICHI, Anne DOUAIRE-BANNY (dir.), PUPS, Maison de la recherche –Université Paris-Sorbonne, 2012, p. 217-231

 

Le prix de la reconnaissance par Amel Chaouati

 

Le quotidien EL WATAN. Samedi 22 juillet 2017

 

 http://m.elwatan.com/hebdo/arts-et-lettres/le-prix-de-la-reconnaissance-22-07-2017-349529_159.php

 

 

Le Cercle des Amis d'Assia Djebar a le plaisir de recevoir l'écrivain Kaoutar HARCHI  autour de son dernier ouvrage  Je n'ai qu'une langue, ce n'est pas la mienne. Des écrivains à l'épreuve

      

mardi  18 avril 2017 à 19h00

      Café La Contrescarpe

57 rue Lacépède, Paris 5ème

 

 

Amel Chaouati s'entretient avec Maria Nadotti, traductrice en italien de la pièce de théâtre de Assia Djebar,

Filles d'Ismaël dans le vent et la tempête, jouée à Rome en 2000.

 

 

Mardi 21 février à 19h

Café La contrescarpe 

57 Rue Lacépède, Paris

 

(Entrée libre. Consommation obligatoire)

 

 

 

A propos de cette pièce de théâtre voici ce que Assia Djebar écrit:

"Filles d’Ismaël, dans le vent et la tempête a donc pour ambition de faire revivre, en vingt et un tableaux, la Passion de Fatima, dans un authentique esprit des origines. J’ai voulu reprendre, comme dans Loin de Médine, une mise en espace des Dames de cette époque, garder fidélité historique à leurs paroles, tout en réinventant une liberté de la voix qui chante, de leurs corps en mouvement, des draps, des soieries qui les embellissent, sans les ensevelir.
28
Je n’ai certes pas réinventé le théâtre à Rome, l’été dernier. Mais je sais que je me suis approchée d’un terrain dangereux, parce que proche du religieux. En travaillant au plus près les corps, les voix, les lumières, les masques, j’ai retrouvé une sorte de quattrocento appliqué à la culture islamique, comme une transfiguration. Tout en laissant clamer la révolte actuelle des femmes de chez moi. C’est cela, la double face de mon “engagement” d’écrivain."

 

Tout l'article sur https://www.cairn.info/revue-la-pensee-de-midi-2001-2-page-46.htm

 

 

Le Cercle des Amis d'Assia Djebar

 

a le plaisir de vous convier à

 

"l'Hommage en lecture à Assia Djebar"

 

Avec  Nadia Agsous et Patrick Potot

 

Le public peut contribuer aux lectures en choisissant

un extrait à lire, ne devant pas dépasser 2'.

 

dimanche 6 mars de 15h à 18h


 à la brasserie  LA MAISON
65 Boulevard  de la villette, Paris 7ème

 

                                              Métro : Colonel Fabien

 

 

 

 

 

Maghreb des livres 2016

 

Hommage à Assia Djebar

 

Table ronde animée par Lamia Azzi.

 

Invitées: Amel Chaouati et Mireille Calle-Gruber.

 

Hôtel de ville de Paris

 

Samedi 13 février 15h-16h 

 

 

http://www.lacheminante.fr/13-et-14-fev-2016-amel-chaouati-invitee-au-22e-maghreb-des-livres-pour-un-hommage-a-assia-djebar/

 

 

 

 

Programme et inscription sur:...
http://www.republique-ensemble.fr/hommage-a-assia-djebar-l…/

Autour de cet événement:

- à réécouter une émission sur Radio Orient :

http://www.radioorient.com/paris-rend-hommage-a-lacademici…/

- Un article sur le quotidien algérien El Watan, signé Nadjia Bouzeghrane.

http://www.elwatan.com/…/hommage-a-assia-djebar-mercredi-pr…

 

Hommage à Assia Djebar sur Radio Orient

 

Jeudi 04 février 2016

 

A écouter en podcast

 

http://www.radioorient.com/paris-rend-hommage-a-lacademicienne-assia-djebar-un-an-apres-son-deces-dans-sans-transition-a-16h-30/

vendredi 18 décembre à 19h
Museo San Telmo à San Sébastien
LITERATURA – DEBATE DE IDEAS

Hommage à Assia Djebar, “Démocratie et situation des femmes aujourd’hui”.

                                                           Avec l'écrivaine Luisa Etxenike et Amel Chaouati

 

                                                 http://institutfrancais.es/bilbao/actualidad-artistica-cultural/literatura-debate-de-idea

 

                                                 http://www.luisaetxenike.net


Festival Strasbourg-Méditerranée

21 novembre au 5 décembre 2015


Avec Le partenariat de la revue Algérie Littérature/Action



vendredi 27 novembre à 17h: Librairie Kleber


Présentation : Salah Oudahar, Strasbourg-Méditerranée

Avec :

Amel Chaouati, écrivaine, Présidente du Cercle des Amis d’Assia Djebar

Christiane Chaulet-Achour, universitaire

Marie Virolle, éditrice

Jean Hurstel, ancien Directeur du Centre Européen de la  jeune

Création/ Théâtre des lisières, ancien Président de Banlieues d’Europe


                                                  http://strasmed.com/festival

                                          http://marsa-algerielitterature.com/index.php



                                          samedi 28 novembre 10h-12h. Librairie Kleber

                                           Séance de dédicace de l'ouvrage LIRE ASSIA DJEBAR! (La

                                          Cheminante) en présence de Amel Chaouati



Journées Cinématographiques de Carthage

21 au 28 novembre 2015


Dimanche 22 novembre: Hommage à Assia Djebar. Invités Amel Chaouati et d'autres intervenants. Programme en cours.

 

Projection de La Nouba des femmes du mont Chenoua et de Zerda ou le chant de l'oubli



                                                                          http://www.jcctunisie.org/essia_djabbar.php

                                                                          http://www.jcctunisie.org/

jeudi 19 et vendredi 22 novembre 2015. Hommage à Assia Djebar à L'école Normale Supérieure


Jeudi 19 novembre. 19h. Salle Dussane, 4( rue d'Ulm)

Projection: Zerda ou les chants de l'oubli
Séance animée par  la professeure en cinéma  Françoise Zamour et le professeur de philosophie Marc Crépon.


Vendredi 20 novembre à 19h. Salle Jean jaures, 29 rue d'Ulm

Projection: La nouba des femmes du mont Chenoua

Débat avec Denise Brahimi, Jalila Dor, Jeanne Marie Clerc, Cherifi Maakri, Ahmed bedjaoui et Amel Chaouati.


                                                        http://www.maghrebdesfilms.fr/


 

 

 

 

 

 

L'ouvrage LIRE ASSIA DJEBAR! aux éditions SEDIA sera présent au Salon International Du Livre d'Alger qui va se dérouler du 29 octobre au 7 novembre.

 

Rendez-vous samedi 31 octobre 2015.  Pavillon central, zone C.

- 15h. Amel Chaouati.  Conférence animée par le journaliste Karim Amiti– Présentation du livre et hommage à Assia Djebar « Lire Assia Djebar »

http://www.aarcalgerie.org/fr/?p=1472

 


- 17h sur le stand de SEDIA pour la signature du livre.

LIRE ASSIA DJEBAR! disponible en Algérie aux éditions SEDIA

 Le Cercle a déjà dix ans. Nous avons plus que jamais besoin de votre soutien pour continuer à faire vivre ce groupe de lecteurs passionnés de l'œuvre d'Assia Djebar. N'hésitez pas à nous contacter.

Adhésion
Adhésion.pdf
Document Adobe Acrobat 245.0 KB

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Assia Djebar au Cercle juin 2007
Assia Djebar au Cercle juin 2007
Livre. 22 € (voir rubrique publications)
Livre. 22 € (voir rubrique publications)

 

  

«La littérature d’Assia Djebar est semblable à

la fontaine

 

où l’on s’altère, quand les idées s’assèchent.

 

à la  respiration, lorsque la pensée s’essouffle.

 

Ou à une voix, quand la sienne devient silence.

 

A un élan, quand le corpsest pris de remords.

 

A une mémoire, pour convoquer les souvenirs.

 

A l’Histoire, quand on refuse la censure.

 

A une perspective, dans un présent obscure.

 

Mais d’abord à une écriture d’art,

quand l’oralité devient simple palabre.»

 

Amel Chaouati

01 mai 2008